browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ateliers – Culture à l’école

Programme La culture à l’école 2015-2016 / Activities also available in English.

  1. Présentation d’un projet d’ateliers culturels
  2. Les tarifs 2015-2016

Artistes à l’école

Conteuse et comédienne, Sylvi Belleau propose des ateliers d’initiation à l’art du conte et à l’art dramatique par le biais du jeu.

Artistes à l’école –  Sylvi Belleau

Écrivains à L’École

Nouvellement inscrite au programme, Sylvi Belleau initie les jeunes à l’écriture théâtrale et à l’invention de contes en s’inspirant des traditions du monde.

Écrivains à l’école:  Sylvi Belleau

 

Approche et type d’activités proposées

Artistes à l’école

Les ateliers proposés par Sylvi Belleau permettent aux jeunes de s’initier à l’art de conter, par le biais d’un conte choisi par l’artiste ou d’un conte personnel. Les rencontres visent notamment à :

  • développer l’écoute et la mémoire par le conte;
  • développer la créativité par le biais du dessin, de l’écriture ou de la parole;
  • développer les habiletés langagières en invitant l’élève à exprimer avec ses propres mots l’histoire entendue;
  • favoriser la création littéraire en équipe par le dramatisation du conte;
  • développer les différentes mémoires (auditive, visuelle, sensorielle) et les appliquer à divers modes de création et de communication (dessin, parole, écriture);
  • développer l’imaginaire par la stimulation d’images.

Un premier exercice s’adresse aux écoliers du premier cycle du primaire. L’animatrice présente d’abord un conte, que les jeunes racontent ensuite dans leurs propres mots. Ces derniers sont ensuite invités à illustrer une phrase de l’histoire. Les illustrations peuvent être assemblées sous forme d’un livre collectif.

Deux autres types d’ateliers sont proposés aux élèves du troisième cycle du primaire et du secondaire. L’animatrice présente d’abord les origines de l’art de conter, puis raconte une courte histoire. Les participants sont alors amenés à identifier les différences entre la lecture, l’art de conter et le jeu dramatique. Ceux-ci relatent ensuite un conte qu’ils ont écrit ou qui leur a été proposé par l’artiste. En plus de mettre l’élève en situation de conteur, ces rencontres développent sa capacité d’écoute, sa mémoire et son esprit de synthèse, en plus de lui donner de l’assurance en expression orale.

Selon le type d’activité, la présentation du conte est précédée ou suivie d’une période d’animation au cours de laquelle les jeunes sont amenés à développer leur compréhension du conte. L’animatrice propose différentes pistes d’exploration : illustrer le conte pour un livre collectif, jouer le conte ou dramatiser le conte comme initiation à l’écriture dramatique ou à l’art de conter. Tous les élèves sont impliqués et participent activement au processus de création et dans l’animation de la rencontre.

Exemples d’activités

Jouer le conte (préscolaire et 1er cycle du primaire, 1 heure)

Guidés par l’artiste, les enfants découvrent le travail gestuel et la mise en espace en jouant les personnages du conte. À la fin de l’atelier, chaque enfant prend une part active dans le jeu du conte.

Création d’un livre collectif (primaire, 1 à 2 heures)

L’histoire est divisée afin que chaque participant puisse créer une illustration. Une fois complétées, les illustrations sont assemblées sous forme de livre. Chaque classe illustre un conte différent et les élèves deviennent des ambassadeurs de leur histoire en la partageant avec ceux des autres classes.

Initiation à l’art de conter (3e cycle du primaire et secondaire, 1 heure)

Par une mise en commun de leurs connaissances, les jeunes découvrent les origines de la parole, de la littérature et de grandes inventions (ex. : le papier), et sont sensibilisés à leurs impacts sur l’évolution de la transmission du conte. Les participants sont ensuite initiés au travail du conteur en présentant, à partir d’un canevas, une histoire dans leurs propres mots.

Initiation à l’écriture dramatique (3e cycle du primaire et secondaire, 2 heures et plus)

L’atelier est une façon dynamique et amusante de stimuler l’écriture. À partir du conte présenté, chaque équipe travaille en coopération afin d’écrire les dialogues d’une scène. À la fin de l’atelier, une période est consacrée à la lecture de l’ensemble des textes.

 

Écrivains à l’école

Titres suggérés*

Grindel et le bouc de Noël (Éditions Planète rebelle, 2013)
Hanuman (Théâtre de la Source, 2005)

*Ces titres sont des suggestions de l’auteur ou de l’auteure, en fonction des activités qu’il ou elle propose aux élèves.
La liste des titres a été approuvée par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, qui a tenu compte d’un ensemble de critères (qualité de la langue, valeurs pluralistes, respect des politiques à l’égard de la violence, du sexisme, de la discrimination, etc.).
Toutefois, il appartient à l’enseignant ou l’enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l’écrivain ou l’écrivaine qui pourra l’éclairer sur cet aspect et l’aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Du préscolaire à la 6e année primaire (et adaptation scolaire – préscolaire et primaire)

Sylvi Belleau invite les jeunes à découvrir les rouages mystérieux de la création. Elle partage avec eux son parcours qui a mené à l’écriture de Grindel et le bouc de Noël. D’un album d’enfance, en passant par la scène, le personnage de Grindel se transforme et prend vie. Avec des créatures issues du monde merveilleux, l’auteur invente son propre monde.

En s’inspirant d’une chanson, d’une comptine ou d’un conte, Sylvi Belleau invite les jeunes à revisiter la tradition orale et à la mettre au goût du jour à travers des jeux narratifs, des exercices de dessin pour les petits et d’écriture pour les plus grands afin de créer de toutes nouvelles histoires à partager ensemble. À travers l’atelier, le crayon devient un outil de plaisir, de création et de mémoire qui permet d’attraper et d’apprivoiser des morceaux d’imaginaire.

Pour se procurer le livre de Grindel et le bouc de Noël,  visitez le site du Ministère de la Culture avec la liste des librairies, des diffuseurs et des éditeurs agréés pour la vente de livres pour le milieu scolaire.

Liste des libraires agréés

Conférences proposées dans le cadre de l’UNEQ
Conteuse d’expérience, auteure dramatique et écrivaine, Sylvi Belleau possède plus d’un tour dans son sac et vous invite à parcourir avec elle les chemins de la créativité. Depuis plus de 25 ans, elle partage sa passion la littérature orale, le conte et les arts de la scène.
► Conte et la théâtralité
Sylvi Belleau vous invite à l’accompagner vers le sud de l’Inde où elle a étudié le théâtre dansé Kathakali. Puis elle vous entraîne sur la route des mythes dans un théâtre où dansent les dieux, vous plongent dans l’océan des histoires et partage sa découverte de l’oralité comme source première de l’écriture à travers quelques contes puisés dans sa besace de conteuse.
► Récit de vie : écrire comme on raconte.
Vous avez un souvenir, une expérience, une histoire à partager, sans savoir par où commencer? En s’inspirant de la parole, Sylvi Belleau vous guide dans l’écriture du récit de vie. L’écriture devient alors prolongation de la mémoire, une façon de la garder en vie et de lui donner un souffle propre. À travers l’atelier, vous partirez à la rencontre de l’histoire qui cherche à être conter puis découvrirez le plaisir de l’écrire et de la partager.

Public visé

Adolescents, Adultes